Security Center options - Security Center 5.10.0.0

Guide d'installation et de mise à jour de Security Center 5.10.0.0

series
Security Center 5.10.0.0
revised_modified
2021-03-12

Lors d'une installation silencieuse, vous pouvez spécifier des options supplémentaires pour Security Center.

Le tableau suivant présente les options du programme d'installation de Security Center. Toutes les options Security Center sont écrites en majuscules. Contrairement aux options d'installation, elles ne sont pas précédées d'une barre oblique (/). Le nom des options est sensible à la casse.
IMPORTANT : Tous les serveurs du système utilisent le même mot de passe. Par conséquent, pour l'installation du serveur principal et des serveurs d'extension, n'utilisez que l'option MAINSERVER_PASSWORD pour spécifier le mot de passe.
Security Center - option Description
ACTIVATIONCODE Il s'agit du code d'activation nécessaire pour autoriser à recueillir des données système.

EXEMPLE : SAMA_COLLECTPOLICY=On ACTIVATIONCODE=mycode

AGREETOLICENSE Indique que vous acceptez l’accord de licence logicielle.
IMPORTANT : La seule valeur acceptée est Yes. L’installation échoue si elle est omise.

EXEMPLE : AGREETOLICENSE=Yes

ALLOWSQLUPGRADE Autorisez le programme d'installation à mettre à niveau votre serveur de base de données vers SQL Server 2019 Express Edition si votre système d'exploitation le prend en charge. Les valeurs autorisées sont 0 et 1.
  • 0 = Ne pas mettre à niveau (VALEUR PAR DÉFAUT)
  • 1 = Mettre à niveau si votre système d’exploitation est compatible
SQL Server 2019 Express n’est pris en charge que par la version 64 bits de Windows 10 et Windows Server 2016 ou ultérieur.
IMPORTANT : Veillez à sauvegarder vos bases de données avant la mise à niveau de SQL Server.

EXEMPLE : ALLOWSSQLUPGRADE=1

Lorsque SKIPSQLVALIDATION=1 est spécifié, la mise à niveau du serveur de base de données est ignorée.

COLLECTPOLICY Configure la règle de collecte de données pour notre programme d’amélioration des produits . Les valeurs autorisées sont :
  • On : Nous recueillerons des données accompagnées d'informations système.
  • Anonymous :  Nous recueillerons des données anonymes.
  • Off : Nous ne recueillerons pas de données.
IMPORTANT : Cette option est obligatoire si vous installez le serveur principal sur un poste vierge. L’installation échoue si elle est omise.

Vous pouvez également utiliser cette option pour modifier le réglage de collecte de données existant si vous faites la mise à niveau du serveur principal. Elle est ignorée si vous installez un serveur d’extension ou un poste client.

EXEMPLE : COLLECTPOLICY=Anonymous

CREATE_FIREWALL_RULES Ajoute les applications Security Center installées à la liste des exceptions du pare-feu de Windows. Les valeurs autorisées sont 0 et 1.
  • 0 = Ne pas créer de règles de pare-feu
  • 1 = Créer des règles de pare-feu (VALEUR PAR DÉFAUT)

EXEMPLE : CREATE_FIREWALL_RULES=1

DATABASE_AUTOBACKUP Sauvegarde la base de données du Répertoire après la mise à niveau du logiciel, mais avant la mise à niveau de la base de données. Les fichiers de configuration sont également sauvegardés dans le même dossier que la base de données. Les valeurs autorisées sont 0 et 1. Lorsque cette option est omise, la valeur par défaut est 1 si la dernière sauvegarde date de plus d'un jour. Le dossier de sauvegarde par défaut est C:\SecurityCenterBackup sur le poste SQL Server.
  • 0 = Ne pas sauvegarder la base de données de Directory
  • 1 = Sauvegarder la base de données de Directory (VALEUR PAR DÉFAUT)

EXEMPLE : DATABASE_AUTOBACKUP=0

DATABASE_SERVER Pareil que pour l'option GLOBAL_SERVER. Ce paramètre assure la rétrocompatibilité avec d'anciens scripts d'installation silencieuse.
DEACTIVBASIC Valeur booléenne qui indique si l'authentification de base pour les caméras doit être désactivée.
  • 0 = Authentification de base activée
  • 1 = Authentification de base désactivée (VALEUR PAR DÉFAUT)

EXEMPLE : DEACTIVBASIC=0

GLOBAL_SERVER Spécifie le nom du serveur de base de données pour tous les rôles installés par défaut. En cas d'omission, la valeur par défaut est (local)\SQLEXPRESS.

EXEMPLE : GLOBAL_SERVER=BLADE32\SQLServerEnterprise

LANGUAGECHOSEN Langue utilisée par Security Center. Les valeurs de code autorisées sont :
  • Arabe - 1025
  • Chinois (Simplifié) - 2052
  • Chinois (Traditionnel) - 1028
  • Tchèque - 1029
  • Néerlandais - 1043
  • Anglais - 1033
  • Français - 3084
  • Allemand - 1031
  • Hébreu - 1037
  • Hongrois - 1038
  • Italien - 1040
  • Japonais - 1041
  • Coréen - 1042
  • Norvégien - 1044
  • Persan - 1065
  • Polonais - 1045
  • Portugais (Brésil) - 2070
  • Russe - 1049
  • Espagnol - 1034
  • Suédois - 1053
  • Thaïlandais - 1054
  • Turc - 1055
  • Vietnamien - 1066

EXEMPLE : LANGUAGECHOSEN=3084

Si le code est incorrect, l'anglais est utilisé. En cas d'omission, la langue d'installation (spécifiée par l'option d'installation /language:)est utilisée.

MAINSERVER_ENDPOINT Utilisé pour l'installation d'un serveur d'extension. Spécifiez le nom DNS ou l'adresse IP du serveur principal.

EXEMPLE : MAINSERVER_ENDPOINT=MYMAINSERVER

MAINSERVER_PASSWORD Option obligatoire pour les commandes d'installation serveur.
IMPORTANT : Le mot de passe doit répondre au exigences suivantes :
  • Au moins 8 caractères
  • Au moins 1 lettre majuscule
  • Au moins 1 lettre minuscule
  • Au moins 1 chiffre
  • Au moins 1 caractère spécial
  • Pas d’espaces ni de doubles guillemets

EXEMPLE : MAINSERVER_PASSWORD=ServerPwd-123

PRODUCT_UPDATES Activer ou désactiver la recherche automatique de mises à jour du logiciel. Les valeurs autorisées sont :
  • true - ACTIVER la vérification automatique (VALEUR PAR DÉFAUT)
  • false - DÉSACTIVER la vérification automatique
SAMA_COLLECTPOLICY Configure la règle de collecte de données appliquée par SAMA. Les valeurs autorisées sont :
  • On : SAMA recueillera des données accompagnées d'informations système (nécessite ACTIVATIONCODE).
  • Anonymous : SAMA recueillera des données anonymes (VALEUR PAR DÉFAUT)
  • Off : SAMA ne recueillera pas de données.

EXEMPLE : SAMA_COLLECTPOLICY=On ACTIVATIONCODE=mycode

SECURE_COMMUNICATION Valeur booléenne qui spécifie si la communication sécurisée (l'authentification du Répertoire) doit être appliquée.
  • 0 = Non appliqué ; l'authentification du Répertoire est désactivée (VALEUR PAR DÉFAUT)
  • 1 = Appliquée ; l'authentification du Répertoire est activée

EXEMPLE : SECURE_COMMUNICATION=1

SERVER_TYPE Spécifie l'installation d'un serveur principal ou d'extension. Les valeurs autorisées sont :
  • Main : Installer Genetec™ Server avec le Répertoire (VALEUR PAR DÉFAUT)
  • Expansion : Installer Genetec™ Server sans le Répertoire
SERVERADMIN_PORT Spécifie le port HTTP pour l'application Web Server Admin.

EXEMPLE : SERVERADMIN_PORT=8080

En cas d'omission, la valeur par défaut est 5500.

SERVICEPASSWORD Spécifie le mot de passe utilisé pour les services.

EXEMPLE : SERVICEPASSWORD=unmotdepasse

IMPORTANT :
  • Le nom d'utilisateur et le mot de passe doivent être créés avec les bons identifiants avant d'utiliser ces propriétés. En cas d'omission, la valeur par défaut est vide.
  • Vous ne pouvez pas utiliser de guillemets doubles dans le mot de passe. Toutefois, vous pouvez les utiliser autour de votre mot de passe si vous souhaitez y inclure des espaces. Par exemple : SERVICEPASSWORD="abc efg".
SERVICEUSERNAME Spécifie le nom d'utilisateur utilisé pour les services.

EXEMPLE : SERVICEUSERNAME=.\admin

SKIPSERVICESTART Utilisez cette option pour empêcher que les services Security Center démarrent immédiatement après l'installation (comportement par défaut). Par exemple, vous pouvez utiliser cette option si vous devez installer des correctifs immédiatement après l'installation complète. Si vous utilisez cette option, n'oubliez pas de démarrer les services Security Center (NET START GenetecServer et NET START GenetecWatchdog) après l'installation des correctifs.

EXEMPLE : SKIPSERVICESTART=Y

SKIPSQLVALIDATION Utilisez cette option si votre instance de SQL Server n’est pas disponible au moment de l’installation, afin que le programme d’installation n’essaie pas de s’y connecter pour valider la version.

EXEMPLE : SKIPSQLVALIDATION=1

Lorsque cette option est activée, l'option ALLOWSQLUPGRADE est ignorée.

SQL_INSTANCE_NAME Cette option doit être spécifiée lorsque SQLSERVER_GROUP est réglé sur NewServer. Elle spécifie le nom de l'instance de SQL Server que vous souhaitez créer sur votre poste local.
IMPORTANT : N'ajoutez pas le nom du serveur au nom de l’instance.
EXEMPLES :
  • INCORRECT : SQL_INSTANCE_NAME=(local)\SQLEXPRESS2
  • CORRECT : SQL_INSTANCE_NAME=SQLEXPRESS2
SQLSERVER_GROUP Spécifie l'installation ou non d'un SQL Server nouveau ou existant en mode silencieux. Les valeurs autorisées sont :
  • ExistingServer (VALEUR PAR DÉFAUT)
  • NewServer (doit être utilisé avec SQL_INSTANCE_NAME)

EXEMPLE : SQLSERVER_GROUP=NewServer SQL_INSTANCE_NAME=SQLEXPRESS2

UPGRADE_DATABASE Spécifie que la base de données de Répertoire doit être automatiquement mise à niveau. En l'absence de base de données existante, cette option est ignorée. Les valeurs autorisées sont Y ou N. La valeur par défaut est Y.

EXEMPLE : UPGRADE_DATABASE=N

WEBSERVER_PORT Spécifie le port HTTP pour l'application Web Server Admin.

En cas d'omission, la valeur par défaut est 80.