Installer SQL Server indépendamment de Security Center - Security Center 5.10.0.0

Guide d'installation et de mise à jour de Security Center 5.10.0.0

series
Security Center 5.10.0.0
revised_modified
2021-03-12

Selon vos exigences de déploiement, vous voudrez parfois installer SQL Server avant d'installer Security Center. Il s'agit souvent d'installer SQL Server sur un disque distinct du disque système (généralement le disque C:), ou sur un serveur distinct de tous les serveurs Security Center.

Avant de commencer

Si vous installez l'édition SQL Server Standard ou Enterprise, vous devez l'acheter auprès de Microsoft, puis télécharger le programme d'installation. Le programme d'installation de SQL Server Express est inclus dans le pack d’installation Security Center. SQL Server Express ne fonctionne que sur les systèmes d'exploitation 64 bits.

À savoir

Il existe de nombreuses raisons d’installer SQL Server par vous-même. La plus courante est lorsque SQL Server Express ne répond pas à vos exigences en matière de bases de données. Même si SQL Server Express vous suffit, vous voudrez parfois l'installer par vous-même pour les raisons suivantes :
  • Vous comptez configurer le basculement d'un rôle. Dans ce cas, installez SQL Server sur un serveur distinct de tous les serveurs qui hébergent le rôle Security Center.
  • Microsoft Volume Shadow Copy Service (VSS) est activé sur votre serveur. Dans ce cas, installez SQL Server sur un lecteur distinct du lecteur système et veillez à ce que VSS ne prenne que des instantanés du lecteur système.
    ATTENTION :
    Ne pas désactiver VSS. Le fait de désactiver VSS interfère avec le fonctionnement de la restauration du système sous Windows.

Procédure

  1. Procédez de l'une des manières suivantes :
    • Si vous installez SQL Server Standard ou Enterprise :
      1. Sous Windows, naviguez jusqu'au dossier du pack d'installation de SQL.
      2. Cliquez deux fois sur Setup.exe.
    • Si vous installez SQL Server Express :
      1. Sous Windows, naviguez jusqu'au dossier du pack d'installation de Security Center.
      2. Ouvrez le dossier SC Packages\SQLExpress.
      3. Cliquez deux fois sur SQLEXPRADV_x64_ENU.exe.
  2. Sur la page Centre d'installation de SQL Server, cliquez sur Nouvelle installation autonome de SQL Server ou ajout de fonctionnalités à une installation existante.
    REMARQUE : Les captures d'écran qui illustrent les étapes suivantes sont pour SQL Server 2019. Les écrans que vous voyez peuvent être légèrement différents.
  3. Lisez le contrat de licence logicielle, sélectionnez J'accepte les termes du contrat de licence, puis cliquez sur Suivant.
  4. Sur la page Sélection de composant, sélectionnez Services de moteur de base de données et toute autre fonctionnalité que vous souhaitez installer.
    Pour en savoir plus sur ces fonctionnalités, consultez la documentation de Microsoft SQL Server.
  5. Dans le champ Répertoire racine de l'instance, indiquez l'emplacement d'installation de SQL Server et de tous les fichiers de base de données de rôles.
    C’est ici que vous devez changer le chemin par défaut (sur le disque C:) si vous souhaitez stocker vos bases de données sur un autre disque. Vous pouvez saisir le chemin ou naviguer jusqu'au dossier.
  6. Dans le champ Répertoire des fonctionnalités partagées, sélectionnez l'emplacement où vous souhaitez installer les fonctionnalités partagées SQL Server.
  7. Cliquez sur Suivant.
  8. Sur la page Configuration de l'instance, donnez un nom à l'instance de SQL Server.
    REMARQUE : Le nom du serveur de base de données ne distingue pas les majuscules des minuscules, mais doit suivre les règles suivantes :
    • Il ne doit pas avoir le même nom qu'une instance SQL existante sur votre serveur.
    • Il ne peut pas utiliser un mot clé réservé de SQL Server, comme DEFAULT, PRIMARY, etc.
    • Il ne doit pas faire plus de 16 caractères.
    • La première lettre du nom de l'instance doit être une lettre ou le signe souligné (_). Les lettres acceptables, définies par la norme Unicode Standard 2.0, incluent les caractères latins a-z et A-Z, et certains caractères d'autres alphabets.
    • Les caractères suivants peuvent être des lettres définies par la norme Unicode Standard 2.0, des chiffres décimaux (scripts latins ou autres), le signe dollar ($) ou souligné (_).
    • Il ne peut pas contenir d’espaces ni les caractères suivants : \ , : ; ' & # @
  9. Sur la page Configuration du serveur, sélectionnez « NT AUTHORITY\SYSTEM » en tant que Nom du compte pour le moteur de base de données SQL Server, sauf instruction contraire de votre administrateur de base de données, et cliquez sur Suivant.
  10. Sur la page Configuration du moteur de base de données, sélectionnez le mode d'authentification permettant d'accéder au moteur de base de données, puis cliquez sur Suivant.
    Mode d'authentification Windows
    Identifiants Windows. Spécifiez « NT AUTHORITY\SYSTEM », plus tout autre compte qui doit avoir l’autorisation de modifier la configuration, comme le groupe d'utilisateurs « BUILTIN\Administrators ».
    Mode mixte
    Les administrateurs Windows peuvent accéder au moteur de base de données avec leurs identifiants Windows ou avec le mot de passe que vous spécifiez ici.