Nombre maximal de caméras pouvant être visionnées par type de client - Security Center 5.7

Guide de la configuration requise pour Security Center 5.7

series
Security Center 5.7
revised_modified
2019-07-17

Pour que votre poste client fonctionne de manière optimale, il est important de connaître le nombre de caméras qui peuvent être affichées par type de poste client dans Security Center 5.7.

Voici le nombre maximal de caméras pouvant être visionnées par type de poste client dans Security Center 5.7 :

Format H.264

Résolution à 30 ips

Débit binaire moyen/caméra1

CIF

352 x 240

350 Kbit/s

VGA

640 x 480

1 100 Kbit/s

HD

1280 x 720

2 300 Kbit/s

Full HD

1920 x 1080

5 500 Kbit/s

Ultra HD

3840 x 2160

50 000 Kbit/s

Minimum 14 6 2 1 0
Recommandé2 60 47 23 11 6
Hautes performances2, 3

Configuration optimisée pour la vidéo

78 58 50 26 8

1 Il s'agit d'estimations, sachant que le débit binaire pour une même résolution et vitesse de défilement peut varier selon les fabricants de caméras. Les performances de décodage peuvent également varier selon les fabricants.

2 Avec accélération matérielle.

3 Avec une carte vidéo NVIDIA® GeForce GTX 1060 dotée de 6 Go de RAM

Test de performances pour le HEVC (H.265)

Le test suivant illustre le débit binaire moyen pour une caméra qui diffuse à 20 images/s au format vidéo HEVC (H.265).

Le poste de visionnement est équipé d'un processeur Intel® Core™ i7-4770 @ 3.5 GHz de 4e génération, avec 16 Go de RAM, un disque SSD et de Windows 8.1. La carte vidéo utilisée est une NVIDIA® GeForce® GTX 1060 avec 6 Go de RAM reliée à un moniteur 4K.

Format H.265

Résolution à 20 ips

Débit binaire moyen/caméra

VGA

640 x 480

115 Kbit/s

HD

1280 x 720

445 Kbit/s

UXGA

1600 x 1200

730 Kbit/s

Full HD

1920 x 1080

3 000 Kbit/s

Nombre max. de caméras 77 51 31 24

Impact du chiffrement sur les performances des postes de travail

Le chiffrement vidéo peut augmenter l'utilisation du processeur jusqu'à 40 % lors du visionnement de vidéo basse définition (CIF). L'impact devient de moins en moins perceptible lorsque la résolution vidéo augmente, puisque davantage de puissance de calcul est consacrée au décodage qu'au déchiffrement de la vidéo. L'impact sur les performances devient imperceptible lors du visionnement de vidéos HD et Ultra-HD.