Technique de LPR matcher : équivalence ROC - Security Center 5.8

Guide de l’administrateur Security Center 5.8

series
Security Center 5.8
revised_modified
2019-08-28

LPR matcher utilise la technique d’équivalence de reconnaissance optique de caractères (ROC) pour améliorer le taux de précision de lecture de plaque.

Selon la police de caractères employée, certains caractères peuvent être très similaires à d'autres. Ce sont des caractères « équivalents ROC ».

Vous pouvez configurer la manière dont LPR matcher traite l'équivalence ROC en modifiant le fichier MatcherSettings.xml. Pour en savoir plus, voir Fichier MatcherSettings.xml.

REMARQUE : Vous pouvez également configurer les techniques de LPR matcher suivantes dans le fichier MatcherSettings.xml :
Les caractères romains équivalents ROC par défaut sont :
  • Le chiffre « 0 » et les lettres « O », « D » et « Q ».
  • Le chiffre « 1 » et la lettre « l ».
  • Le chiffre « 2 » et la lettre « Z ».
  • Le chiffre « 5 » et la lettre « S ».
  • Le chiffre « 8 » et la lettre « B ».
  • Le chiffre « 6 » et la lettre « G ».
BONNE PRATIQUE : Évitez d'utiliser plus de deux caractères équivalents ROC afin d'éviter un trop grand nombre de faux positifs.
Dans l'exemple suivant avec une liste de véhicules recherchés, LPR matcher est configuré pour autoriser un caractère équivalent ROC :

LPR matcher détecte la correspondance exacte ABC123 dans la liste de véhicules recherchés et génère une alerte. Il cherche également toute plaque correspondante à 1 caractère équivalent ROC près, et détecte A8C123, ABC1Z3 et ABCI23 dans la liste de véhicules recherchés, et génère donc des alertes pour ces correspondances également.

Si LPR matcher trouve la plaque A8CIZ3 (à trois caractères équivalents ROC près), il ne génère pas d'alerte, car le système est configuré pour accepter un maximum d'une seule différence ROC.