Ajouter des unités de contrôle d'accès HID - Security Center 5.8

Guide de l’administrateur Security Center 5.8

series
Security Center 5.8
revised_modified
2019-08-28

Pour contrôler l'accès à votre installation et surveiller les événements de contrôle d'accès dans Security Center, vous devez ajouter des unités de contrôle d'accès à un rôle Gestionnaire d'accès.

Avant de commencer

À savoir

Cette section n'aborde que l'ajout d'unités HID. Pour en savoir plus sur l'ajout d'unités Synergis™, voir Préparer la configuration des unités Synergis™.

Procédure

  1. Ouvrez la tâche Contrôle d'accès, puis cliquez sur la vue Rôles et unités.
  2. Cliquez sur Unité de contrôle d'accès ().
  3. Dans la liste Extrémité réseau de la page Informations sur l'unité, sélectionnez le Gestionnaire d'accès qui gérera l'unité.
  4. Cliquez sur Type d'unité et sélectionnez HID VertX.
    Si le type d'unité HID VertX n’est pas disponible, cela signifie que l'extension n'a pas été ajoutée au Gestionnaire d'accès.
  5. Entrez l'adresse IP de l'unité HID.
  6. Vérifiez que l’option Mode sécurisé est activée.
    L'activation du mode sécurisé désactive les protocoles FTP et Telnet qui ne sont pas sûrs. Il rend également la connexion entre le Gestionnaire d'accès et les appareils HID moins sensible aux problèmes réseau. Vérifiez que votre unité HID est doté du micrologiciel minimum requis sur la page. Dans le cas contraire, l’inscription échouera. Les anciennes unités HID ne peuvent pas être ajoutées avec le mode sécurisé sous Windows 10 ou Windows Server 2016 et ultérieur ; SSL 3.0 (RC4) est désactivé par défaut dans ces versions du système d'exploitation Windows.
    REMARQUE : À compter de Security Center 5.8, les unités HID EVO équipées du micrologiciel version 3.7.0.108 ou ultérieur en mode sécurisé communiquent avec le Gestionnaire d'accès en utilisant le chiffrement TLS 1.2, et le port 4433 doit être ouvert au lieu du port 4050. Les unités HID équipées d’une version plus ancienne du micrologiciel communiquent avec le Gestionnaire d'accès en utilisant le chiffrement HID.
  7. Entrez le Nom d'utilisateur et le Mot de passe.
    REMARQUE : Si le mode sécurisé est activé, vous devez fournir le mot de passe d’admin. Si le mode sécurisé n’est pas activé, vous devez fournir le mot de passe « root » (le mot de passe root par défaut est pass).
  8. S'il y a un routeur NAT entre l'unité et son Gestionnaire d'accès, sélectionnez Utiliser l'adresse traduite du serveur et spécifiez l'adresse IP du routeur NAT visible depuis l'unité.
  9. Cliquez sur Suivant.
  10. Consultez le Résumé de l'opération et cliquez sur Créer.
    Le Gestionnaire d'accès tente de se connecter à l'unité, et l'inscrit auprès du système. Lorsque la procédure est terminée avec succès, un message de confirmation apparaît.
  11. Cliquez sur Fermer.
    La nouvelle unité de contrôle d'accès apparaît sous le Gestionnaire d'accès auquel elle a été affectée dans la vue Rôles et unités.
    REMARQUE : Il faut parfois attendre quelques minutes avant de pouvoir utiliser l'unité, le temps qu'elle se synchronise automatiquement. Cette procédure implique l'envoi par le Gestionnaire d'accès des données d'horaires, de règles d'accès et de titulaires de cartes à l'unité. L'unité enregistre les informations en local de façon à pouvoir fonctionner même si le Gestionnaire d'accès n'est pas disponible.
  12. Confirmez que l’unité a été correctement synchronisée avec le Gestionnaire d'accès :
    1. Cliquez sur la vue Rôles et unités et sélectionnez l'unité de contrôle d'accès qui a été ajoutée.
    2. Cliquez sur l'onglet Synchronisation, et vérifiez la date et l'heure de Dernière mise à jour.