Dépannage : impossible d'inscrire les unités HID - Security Center 5.8

Guide de l’administrateur Security Center 5.8

series
Security Center 5.8
revised_modified
2019-08-28

Si vous ne parvenez pas à inscrire une unité HID, vous pouvez tenter d'isoler la cause du problème.

À savoir

Les problèmes d'inscription peuvent se manifester de la manière suivante :
  • L'unité ne peut pas être inscrite
  • L'unité est inscrite mais son icône reste rouge
  • L'unité se connecte et se déconnecte en permanence
  • L'unité démarre l'inscription et échoue à 67%

Procédure

  1. Vérifiez que la connectivité est assurée avec l'unité de la manière suivante :
    1. Faites un ping de l'unité depuis l'ordinateur qui exécute le Gestionnaire d'accès : Sous Windows, cliquez sur Démarrer > Exécuter, et tapez cmd pour ouvrir l'invite de commande, puis tapez ping w.x.y.z.
      REMARQUE : w.x.y.z est l'adresse IP de l'unité.
      Un rapport est généré. Vérifiez qu'aucun paquet n'a été perdu.
    2. Connectez-vous à l'unité par Telnet depuis l'ordinateur qui exécute le Gestionnaire d'accès pour vérifier ses identifiants : Sous Windows, cliquez sur Démarrer > Exécuter, et tapez cmd pour ouvrir l'invite de commande, puis tapez telnet w.x.y.z.
    3. Connectez-vous à l’unité .
      Le nom/mot de passe par défaut est root/pass.

      Si la connexion est réussie, la connectivité est assurée avec l'unité.

  2. Vérifiez que l'unité est sur le même sous-réseau que l'ordinateur qui exécute le Gestionnaire d'accès.
    Dans le cas contraire, vous pouvez inscrire l'unité manuellement vous pouvez inscrire l'unité manuellement dès lors que vous connaissez son adresse IP (l'unité doit utiliser une adresse IP statique).
  3. Vérifiez que le micrologiciel de l'unité et de la carte d'interface est à jour.
    Pour la liste des versions prises en charge des micrologiciels, voir les Notes de version Security Center Notes de version Security Center.
  4. Vérifiez que la liaison de carte réseau et que la configuration de la base de données pour le Gestionnaire d'accès sont définies correctement.
  5. Si le Gestionnaire d'accès est derrière un NAT, vous devez indiquer l'adresse d'hôte traduite du Gestionnaire d'accès.
  6. Vérifiez qu'aucun autre Gestionnaire d'accès n’est connecté à l'unité HID, en procédant de la manière suivante :
    1. Arrêtez le Gestionnaire d'accès.
    2. Accédez à l'unité par Telnet : Sous Windows, cliquez sur Démarrer > Exécuter, et tapez cmd pour ouvrir l'invite de commande, puis tapez telnet w.x.y.z.
    3. Connectez-vous à l’unité .
      Le nom/mot de passe par défaut est root/pass.
    4. À l'invite de commande, tapez netstat -na.
      Une liste des connexions réseau apparaît. Vérifiez que le port utilisé par l’unité HID est ouvert.
  7. Vérifiez que les unités HID (et interfaces connectées) sont câblées pour ne pas générer d'alarmes de sabotage ou de porte maintenue ouverte, d'événements d'accès accordé ou refusé.
    Les alarmes de sabotage et de porte maintenue ouverte se déclenchent de façon répétitive. À la connexion, ces alarmes et événements doivent être téléchargés depuis l'unité, ce qui peut ralentir la procédure d'enregistrement. Les symptômes de ce problème sont la difficulté à enregistrer l'unité, la connexion et déconnexion de l'unité ou des bips émis par l'unité.
  8. Faites la mise à niveau du micrologiciel de l'unité.
    Pour la liste des versions prises en charge des micrologiciels, voir les Notes de version de Security Center.