À propos des permis partagés dans AutoVu™ Free-Flow - Security Center 5.8

Guide de l’administrateur Security Center 5.8

series
Security Center 5.8
revised_modified
2019-08-28

Si votre système AutoVu™ Free-Flow est configuré pour autoriser les permis de stationnement partagés, un même permis de stationner peut être associé à plusieurs véhicules. Les permis partagés sont généralement utilisés lorsqu'un détenteur de permis a plusieurs véhicules ou dans le cadre du covoiturage.

Toutefois, les permis partagés ne s'appliquent toujours qu’à un seul véhicule à la fois. Par exemple, si les quatre membres du groupe de covoiturage qui partagent un permis décident d'utiliser leurs véhicules en même temps, seul le premier véhicule qui entre dans la zone de stationnement est autorisé à stationner en utilisant le permis. Les trois autres véhicules généreront une alerte de permis partagé s'ils entrent dans la zone de stationnement alors que le premier véhicule y stationne déjà.

Utilisation des Pay-by-Plate Sync

Tenez compte des points suivants lors de la configuration des permis partagés :

  • Pour utiliser les permis partagés, les permis doivent provenir d'un fournisseur de permis de stationnement tiers via le module externe Pay-by-Plate Sync. Vous pouvez définir des permis statiques pour les véhicules dans Security Center, mais ces permis ne peuvent pas être partagés entre plusieurs véhicules.
  • Pour utiliser cette fonctionnalité, le fournisseur de permis Pay-by-Plate Sync doit prendre en charge les permis partagés.
  • Les véhicules partagent un permis dès lors qu'ils ont le même ID de permis. Veillez donc à ce que chaque permis ait un ID unique. Si deux permis ont le même ID de permis lorsque cette fonctionnalité est activée, ils risquent de générer des alertes de permis partagé.

Fonctionnement des permis partagés

  1. Lorsqu'un véhicule pénètre dans une zone de stationnement, le système démarre une nouvelle session de stationnement pour le véhicule et valide le permis de stationner associé à la plaque d’immatriculation.
    REMARQUE : Si la caméra Sharp interprète mal certains caractères de la plaque d’immatriculation du véhicule, le système peut malgré tout associer la plaque du véhicule à la celle du permis de stationnement. En effet, le système utilise une technique de correspondance de RAPI qui ne nécessite que cinq caractères communs et quatre caractères contigus.
  2. Le système compare l’ID de permis avec les véhicules déjà présents dans la zone de stationnement.
    • Si aucune autre plaque n’a le même ID de permis, le temps payé de la session de stationnement démarre.
    • Si une autre plaque a le même ID de permis, la session de stationnement passe en mode infraction.
    • Si la plaque n’est pas associée à un permis, le temps de commodité de la session de stationnement démarre.
    • Si le système ne parvient pas à communiquer avec le fournisseur de permis Pay-by-Plate Sync pour valider le permis, le temps de commodité de la session de stationnement démarre. Le système tente à nouveau de valider le permis à la fin de la session de stationnement du véhicule.