Basculement de la base de données du Répertoire - Security Center 5.8

Guide de l’administrateur Security Center 5.8

series
Security Center 5.8
revised_modified
2019-08-28

Vous pouvez effectuer un basculement de la base de données de Directory en mode sauvegarde et restauration ou en mode miroir.

Trois modes de basculement sont disponibles pour la base de données de Directory :
Sauvegarde et restauration
Le Gestionnaire de Répertoire protège la base de données de Directory en sauvegardant régulièrement l'instance principale de la base de données (copie source). En cas de basculement, les dernières sauvegardes sont restaurées vers la base de données de sauvegarde suivante. Deux horaires peuvent être spécifiés :un pour les sauvegardes complètes et un autre pour les sauvegardes différentielles.
Mode miroir
Le basculement de la base de données est géré par Microsoft SQL Server de manière transparente pour Security Center. L'instance Principale et l'instance Miroir de la base de données du Répertoire sont synchronisées en permanence. Aucune donnée n'est perdue en cas de basculement.
SQL AlwaysOn
Utilisez ce mode de basculement si vous utilisez la fonctionnalité Windows SQL AlwaysOn en tant que solution de disponibilité élevée et de récupération après sinistre.

Limitations du mode de basculement sauvegarde et restauration

  • Pour préserver les modifications apportées à la configuration du système lors de l'utilisation de la base de données de secours, vous devez restaurer la dernière sauvegarde de secours (créée dans le sous-dossier ContingencyBackups du dossier de restauration) vers votre base de données principale avant de la réactiver.
  • Pour éviter de perdre les modifications de configuration apportées lors de l'utilisation de la base de données de secours, vous pouvez la transformer en base de données principale. Pour ce faire, sélectionnez-la dans la liste bases de données de basculement et déplacez-la au sommet de la liste. Toutefois, n'oubliez pas que votre base de données de sauvegarde n'est à jour qu'à compter de l'heure de la dernière sauvegarde avant le basculement.

Différences entre le mode sauvegarde et restauration et le mode miroir

Le tableau suivant présente les différences entre les deux modes de basculement de base de données.

Sauvegarde et restauration (Gestionnaire de Répertoire) Mise en miroir (Microsoft SQL Server)
Plusieurs sauvegardes de la base de données de Directory sont à peu près synchronisées avec l'instance principale par le biais de sauvegardes régulières effectuées par le rôle Gestionnaire de Répertoire. Une seule copie (l'instance miroir) de la base de données de Directory est parfaitement synchronisée avec la copie (ou instance) principale par le biais de la mise en miroir de bases de données SQL Server.
La base de données de basculement ne peut pas être plus récente que la dernière sauvegarde. La base de données de basculement est une copie exacte de la base de données principale.
Les modifications apportées pendant que le Répertoire est connecté à la base de données de secours sont perdues lorsque le Répertoire rebascule vers la base de données principale. Les modifications peuvent être apportées à la base de données de Directory à tout instant sans perte de données.
Les bases de données principale et de sauvegarde doivent être hébergées sur des serveurs Security Center. L'instance principale et l'instance miroir de la base de données peuvent être hébergées sur n'importe quel ordinateur.
Fonctionne avec SQL Server Express Edition, qui est gratuite. La mise en miroir nécessite SQL Server 2008 Standard Edition ou mieux, qui prend en charge la mise en miroir.
Recommandé lorsque les configurations d'entités ne sont pas souvent actualisées. Recommandé lorsque les configurations d'entités sont souvent actualisées, comme pour les titulaires de cartes et la gestion des visiteurs.
Le basculement de la base de données entraîne une déconnexion temporaire de toutes les applications client et de tous les rôles. Entraîne le redémarrage du Répertoire si le serveur principal est indisponible pendant plus de quelques secondes.
Le basculement de la base de données est géré par le rôle Gestionnaire de Répertoire. Le basculement de la base de données est géré par un serveur témoin distinct exécuté sur SQL Server (facultatif mais vivement conseillé), ou doit être détecté et effectué manuellement par l'administrateur de la base de données.